BAY DE A à Z

INDEX A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

 

"S"

 COMME SOLENNEL 

"S" COMME SOLENNEL

Si le cinéma de Michael Bay est rempli d'humour, il est aussi ponctué de ses séquences pleines de déférence envers les militaires tels les discours solennels présents dans la moitié de ses films. Peu de possibilités, chez Bay, de le prendre à la rigolade comme dans un film de Roland Emmerich. Dans ses montages, Bay semble y croire dur comme fer et l'emphase est poussée à son paroxysme. S'il y a bien des moments qui ressemblent à des publicités dans ses films, c'est probablement ces montages qui s'en rapprochent le plus. À cause de ces séquences et de leur sincérité, c'est probablement pour cela que Bay a vite été considéré comme un cinéaste « moralement douteux », particulièrement en Europe.

 

On peut néanmoins signaler que cette solennité accompagne depuis Armageddon de moins en moins de discours unilatéralement patriotiques. Ces derniers se reposent sur des valeurs qui vont parfois à contre-courant de ce que l'on a pu voir habituellement : la critique de l'état (ou de son chef) peut même être contenue à l'intérieur (The Island, Transformers...).