UN FILM DE Ol Parker * par Michael J. ESSELIN

10 ans après le film culte "MAMMA MIA !", voici la suite ! Larma Mia ! Non, rien de négatif sur ce 2e opus, toujours rythmé par la bande son du groupe ABBA. Mais cette suite a été pensée et développée avec une atmosphère très nostalgique, voire mélancolique à de nombreux passages du film.

Porté par 2 comédiennes sublimes et qui crèvent l’écran par leurs performances artistiques, Amanda Seyfried et Lily James, Mamma Mia, Here we go again ! reste une formidable aventure humaine, où le passé et l’histoire du personnage de Donna Sheridan, incarnée par Meryl Streep dans le 1er, est omniprésent. On y comprend pourquoi et comment ce personnage s’est ancré dans cet hôtel au milieu de nulle part. Et on y voit aussi, par la même occasion, que certains enfants, prennent quelquefois des chemins de vie proches de ceux de leurs parents.

En l’occurrence, la présence masculine est très bien représentée avec les « papas », qui ont vieilli, mais qui n’ont rien perdu de leur charme et leur virilité, mais aussi par ces « papas » que nous découvrons plus jeunes, plus sveltes, et dont les comédiens endossent parfaitement les rôles et caractères de leurs ainés. La musique et la danse, très présente dans ce numéro 2, rythmeront les magnifiques images et plans tournés dans de sublimes décors naturels. Jeux de lumière, intensité, choix des ombres, rien n’est laissé au hasard pour que le/la spectateur/spectatrice se mette à la place de l’héroïne, dans les bonnes, comme dans les situations les plus délicates ou fragiles.

Ayez l’œil bien ouvert pour voir une petite apparition des musiciens du groupe ABBA, Björn Ulvaeus et Benny Andersson. ABBA, qui donne, encore une fois, les ailes nécessaires à ce film pour pouvoir s’envoler au gré des situations. Ayez aussi l’œil bien ouvert pour constater que Meryl Streep, qui portait à elle seul Mamma Mia, n’apparait que quelques minutes à l’écran. Cette comédienne hors norme manque beaucoup à ce numéro 2, et son absence se fait sentir à l’écran. Choix des producteurs ? Indisponibilité de l’actrice ?

En conclusion, Mamma Mia – Here we go again, est un bon film d’été où les valeurs de l’Amour, de l’Amitié, mais aussi de la famille, restent à l’honneur à travers un scénario et une réalisation principalement basé sur le passé mais qui délivre un message bienveillant sur l’avenir. Dynamique, rythmé et drôle, vous passerez un bon moment et, peut-être, verserez une petite larme. A la fin de ce 2eme épisode, l’histoire pourrait nous laisser penser qu’un 3è  Mamma Mia serait possible… Alors…Un Mamma Mia 3, How can I resist you !

 

Rendez-vous dans 10 ans… ?

Michael J. ESSELIN