Le dernier loup

Par James Horner

 

Décédé le mois dernier, James Horner laisse derrière lui une impressionnante carrière, composée de plusieurs bandes originales considérées comme des classiques instantanés. Un de ces derniers travaux, Le Dernier Loup, fait partie de ces musique qui participent grandement à l’appréciation du film tant elles se révèlent incroyables. Ainsi, la dernière œuvre de Jean-Jacques Annaud profite à Horner pour que celui-ci renoue avec le romantisme d’un Braveheart ou d’un Troie, passant de pistes empruntes d’une poésie certaine faisant la part belle aux instruments à cordes, à de rares passages d’action d’une puissance rare !
La relation entre l’homme et la nature, la guerre, la mort…des thèmes que Horner s'approprie pour livrer un ensemble passionnant, dans lequel se mêle passion et tragédie. Le sublime thème principal est le joyau autour duquel le compositeur fétiche de James Cameron tisse un ensemble qui redéfinit le mot « épique » a lui tout seul. Les cuivres se mêlent en harmonie avec les violons, le piano se fait discret mais efficace et les fracas d’enclumes sur « Frozen Lake » sont quant à eux, d’une puissance phénoménal. Le dernier morceau « Return to the Wild », d’une beauté incroyable, fini d’achever la qualité incroyable de l’album, composé de motifs musicaux magnifiques. Non seulement James Horner est revenu en beauté après quelques années d’errance artistique, mais il signe sans conteste une bande originale absolument prodigieuse et mémorable.

 

Une des meilleurs sorties cette année, si ce n’est LA meilleure.

 

Album disponible chez Milan Records

 

PS : Certains titres de la bande originale spoilent certains événements « clef » du film.

 

Par A.Portier