Stéphane Convert
Rédacteur / Assistant rédaction

PAGE 2

Cette année, Stéphane Convert est parti enfiler un vrai costume de super héros histoire de casser deux/trois rotules à deux/trois cartels mexicains, tout en faisant la visite guidée des plus belles rues de Paris à Tom Cruise. Les rumeurs disent qu’il est toujours dans l’Oasis sous La Forme de l’eau.

Trophée du film l’année réalisé par un papy qui a le cerveau dans le turfu :

READY PLAYER ONE de Steven Spielberg

Trophée du film d'action avec des mecs qui causent dans des bureaux :

PENTAGON PAPERS de Steven Spielberg (et hop doublé de papy turfu)

Trophée du film d'action tout court :

MISSION IMPOSSIBLE : FALLOUT de Christopher McQuarrie

Trophée du film de super qui ressemble enfin à un film de super :

LES INDESTRUCTIBLES 2 de Brad Bird

Trophée du film qui éprouve que le drame historique c'est pas chiant quand t'as un vrai réal à la barre :

LES HEURES SOMBRES de Joe Wright

Trophée de la consécration pour notre chouchou et c'est pas trop tôt :

LA FORME DE L'EAU de Guillermo del Torro

Trophée du nouveau bide injuste pour un bon film de genre français :

DANS LA BRUME de Daniel Roby ex-aequo BURN OUT de Yann Gozlan

Trophée du film de bonhomme :

SICARIO 2 de Stefano Sollima

Trophée du bon petit flip de l’année :

THE RITUAL de David Bruckner

Trophée du bidon de lessive bien lisse pété de thunes de l'année :

BLACK PANTHER de Ryan Coogler

Trophée du remake qui n'a rien mais alors rien compris :

DEATH WISH de Eli Roth

Trophée de la merde qu'on a pas vue parce que la vie est trop courte :

VENOM de Ruben Fleischer

MoviesCloseUp d'Or

TOPS

FLOPS