Please reload

UN FILM DE BRYAN SINGER
Avec : Jennifer Lawrence, James McAvoy, Michael Fassbender...
Durée : 2h27
Nationalité : Américain

X-MEN : APOCALYPSE

Trophée des pires costumes de l'année dans un blockbuster :

Ça lui pendait au nez depuis un moment au père Singer, et on ne pensait vraiment pas qu’il pouvait faire pire dans le domaine. Mais si, il l’a fait ! Et il faut voir à quel point le bougre prend un plaisir certain à esquisser avec sa caméra ces monstruosités qui habillent ses acteurs.

 

On t'avait juste dit que ça manquait un peu de couleur Bryan, mais pas qu'il fallait engager des cosplayers.

UN (non) FILM DE ROLAND EMMERICH
Avec : Jeff Goldblum, Liam Hemsworth, Bill Pullman...
Durée : 2h09
Nationalité : Américain

Trophée du non-film de l’année :

Ce qu'il y a de bien après être ressorti d'une telle expérience c'est que l'on apprend vite à relativiser certaines choses. Comme le fait de savoir réellement ce qu'est un film (même mauvais parce qu'au moins on peut en parler) et ce qui n'en est pas un (le pire du pire en fin de compte puisqu'on ne sait pas quoi dire dessus). Et ID4 fait malheureusement partie de la seconde catégorie, celle des "non-film".

 

Pour ma part, je ne sais (vraiment) pas quoi dire dessus donc.

 

PS : A.Portier, votre plus fidèle serviteur, a eu plus de patience et vous pouvez toujours retrouver son petit papier ici.

JACK REACHER : NEVER GO BACK

UN FILM DE EDWARD ZWICK
Avec : Tom Cruise, Cobie Smulders, Danika Yarosh...
Durée : 1h58
Nationalité : Américain

Le trophée du remake le plus nul - SOS FANTOMES de Paul Feig  & POINT BREAK de Ericson Core :

Il y avait le choix cette année, et c’est finalement un ex-æquo qui domine le podium. Tout d’abord le film de Paul Feig : jamais drôle, embarrassant, rempli d’improvisations qui ne marchent jamais, écrit n’importe comment… Cet espèce de sketch du SNL de deux heures (deux heures bon sang !) est un ratage complet. A sauver : Chris Hemsworth en idiot complet  qui se fait plaisir. Dans un autre genre, POINT BREAK est une autre atrocité qui mérite son bide. Casting atrocement fade, photographie à vomir (du vert, partout, tout le temps), écriture aux fraises (faire de Utha un pro des sports extrêmes dès le début, bravo messieurs les scénaristes)… le film de Ericsson Core a fait un joli flop mérité au box office.

 

On se doute bien que les studios vont continuer sur cette lancé de remakes inutiles malgré tout, mais s’il vous plait : STOP !

Trophée du plus beau lapin qu'on t'a posé :

Pire qu'un rendez-vous manqué, c'est l’une des plus grosses déceptions de l’année ! JACK REACHER premier du nom devait (en toute logique) permettre à "tiTom" de trouver une alternative judicieuse (et en mode badass) à Ethan Hunt. Manque de bol, cette suite intitulée NEVER GO BACK se retrouve entre les mains d’une équipe de papys (vraiment) fatigués. Alors adieu la mise en scène millimétrée aux petits oignons de McQuarrie, place à la réalisation à papa d'Edward Zwick, et voilà ce deuxième volet qui finit lamentablement au rayon des policiers inoffensifs du samedi soir. Puis voir Tom Cruise faire du babysitting pendant une demi-heure au lieu d’aller casser des rotules, franchement, il ne manquait vraiment plus que ça. 

 

Tout fout le camp.

LES HUIT SALOPARDS

UN FILM DE QUENTIN TARANTINO
Avec : Samuel L.Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh...
Durée : 3h07
Nationalité : Américain

Trophée du mec qui s'écoute trop parler de l'année  :

On ne viendra jamais reprocher à Tarantino son cinéma et la place qu'il occupe dans un circuit hollywoodien de plus en plus fermé. Réussir à mettre sur pied de tel projet comme LES HUIT SALOPARDS est plus que salutaire. Mais merde, c'était quand même plus rigolo lorsque Quentin nous invitait à débattre sur notre système métrique foireux !

 

Trois heures à blablater (parce que oui, ça ne parle plus depuis un moment chez Tarantino, ça blablate), où toute l'Amérique se retrouve coincée dans ce huis clos, pas souvent drôle.

 

Ça finit forcément par paraitre un peu long au bout d'un moment.

Top/Coup de coeur

Show More

PAS VU

Show More

Flop/Déception

Show More