Trophée du film le plus cool de l’univers de l’année :

Ryan Gosling en Pierre Richard alcoolo, Russel Crowe en casseur de bouche mélancolique, des boobs, des clopes, du bourbon et un tempo méchamment groovy : Shane Black is back et soudain tout va mieux.

 

PS : la critique groovy de THE NICE GUYS est toujours disponible ici.

Trophée du film qui a la plus grosse :

Michael Bay n’est jamais aussi bon que lorsqu’il s’agit de mettre en scène de manière bourrine de bons gros bourrins en train de bourriner. C’est précisément ce à quoi on a droit dans la plus belle tranche d’américana de l’année (et on est content).

 

Notre papier sur 13 HOURS est toujours disponible ici.

13 HOURS

UN FILM DE SHANE BLACK
Avec : Ryan Gosling, Russell Crowe, Matthew Bomer...
Durée : 1h56
Nationalité : Américaine
UN FILM DE MICHAEL BAY
Avec : John Krasinski, Pablo Schreiber, James Badge Dale...
Durée : 2h24
Nationalité : Américaine

Le trophée du remake le plus nul - SOS FANTOMES de Paul Feig  & POINT BREAK de Ericson Core :

Il y avait le choix cette année, et c’est finalement un ex-æquo qui domine le podium. Tout d’abord le film de Paul Feig : jamais drôle, embarrassant, rempli d’improvisations qui ne marchent jamais, écrit n’importe comment… Cet espèce de sketch du SNL de deux heures (deux heures bon sang !) est un ratage complet. A sauver : Chris Hemsworth en idiot complet  qui se fait plaisir. Dans un autre genre, POINT BREAK est une autre atrocité qui mérite son bide. Casting atrocement fade, photographie à vomir (du vert, partout, tout le temps), écriture aux fraises (faire de Utha un pro des sports extrêmes dès le début, bravo messieurs les scénaristes)… le film de Ericsson Core a fait un joli flop mérité au box office.

 

On se doute bien que les studios vont continuer sur cette lancé de remakes inutiles malgré tout, mais s’il vous plait : STOP !

Trophée du film qui donne froid même dans la vieille salle surchauffée de ton UGC de centre-ville :

Alejandro González Iñárritu poursuit le concours du plan-séquence le plus dingo avec son poto Alfonso Cuarón et franchit un nouveau palier avec ce survival ultra-immersif et visuellement hallucinant, à peine diminué par quelques passages oniriques sur-signifiants. Merci à Di Caprio de permettre à de tels films d’exister, une fois de plus.

 

PS : le papier d'A.Portier sur THE REVENANT est toujours disponible ici.

UN FILM DE A.GONZALEZ IÑARRITU
Avec : Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Will Poulter...
Durée : 2h36
Nationalité : Américaine

THE REVENANT

Trophée du nanar le plus cher de l’histoire :

On est désormais certain que Ben Affleck serait capable de faire un bon Batman, mais en attendant le dernier Snyder réussit l’exploit de ne jamais justifier de manière crédible l’affrontement des deux héros les plus iconiques de l’histoire du comic-book : Supes et Batou s’y comportent pendant 2h30 interminables en parfaits crétins et c’est tout de même ballot. Mention spéciale à Jesse Eisenberg qui croit jouer dans un épisode de Scoubidou.

 

Notre "POUR/CONTRE" sur BATMAN v SUPERMAN est toujours disponible ici.

Stéphane Convert
Rédacteur / Assistant rédaction

guys

the

NICE

Trophée de la comédie tellement perchée que tu te demandes comment Mark Strong a pu signer après lecture du scénario :

Se faire pomper les boules par Sasha Baron Cohen, se bouffer du sperme d’éléphant ou s’envoler avec un pétard géant dans le cul : pas de problème pour Mark Strong qui n’a peur de rien dans la comédie de l’année.

 

PS : le papier sur GRIMSBY est toujours disponible ici.

GRIMSBY

UN FILM DE LOUIS LETERRIER
Avec : Sacha Baron Cohen, Mark Strong, Isla Fisher...
Durée : 1h24
Nationalité : Américaine

BATMAN v SUPERMAN

UN FILM DE ZACK SNYDER
Avec : Ben Affleck, Henry Cavill, Jesse Eisenberg...
Durée : 2h33 / 3h01
Nationalité : Américaine
Please reload